Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le risque de chute augmente avec l’âge : 1/3 des personnes âgées de 65 ans ou plus chute au moins une fois tous les ans. Il est donc important de limiter ce risque en prenant quelques précautions et en suivant quelques conseils pour aménager votre domicile. Pour vous, nous avons réuni dans cet article les conseils prodigués par l’assurance maladie en matière de risque de chute.

Mieux vaut prévenir que guérir

Pour identifier les situations à risque, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

La circulation dans les différentes pièces de la maison :
  • Les lieux de passage sont-ils dégagés de tout obstacle ?
  • Y a-t-il des fils électriques qui gênent le passage ?
Les revêtements de sol :
  • Vos tapis sont-ils bien fixés sur le sol ?
  • Disposez-vous de tapis antidérapants dans le fond de la douche ou de la baignoire ?
  • La plupart de vos pièces sont-elles équipées de moquette ?
Les points d’appui :
  • Les escaliers ont-ils des rampes ?
  • Votre salle de bains est-elle équipée de barres d’appui ?
Les rangements :
  • Disposez-vous de rangements accessibles et à portée de main ?
  • Disposez-vous d’un escabeau bien stable et de faible hauteur ?
L’éclairage de la maison :
  • Y a-t-il des zones d’ombres dans les pièces de votre maison ?
  • Vos ampoules électriques sont-elles puissantes ?
Le jardin :
      • Votre jardin est-il bien rangé ?
      • Utilisez-vous une échelle bien stable et de faible hauteur ?
Les caisses de retraite complémentaires AGIRC et ARRCO peuvent mettre à votre disposition un ergothérapeute pour la somme de 15 €. Ce professionnel pourra vous conseiller sur les éventuels aménagements à faire dans votre logement.

Et si je tombe ? Comment me relever ?

Si vous êtes tombé, la première chose à faire est de prendre quelques minutes pour vous remettre de vos émotions. Restez calme et respirez profondément afin de vous détendre. Cela vous évitera d’agir dans la précipitation.Ensuite, bougez vos bras et vos jambes, pour vérifier que vous n’êtes pas blessé. Si vous ressentez une impression de malaise, attendez que cela passe avant d’essayer de vous redresser.Adoptez la bonne technique pour vous relever. Après une chute, il n’est pas toujours facile de se remettre debout tout seul. Pour vous aider, vous pouvez passer en position sur le ventre, selon la technique suivante :

  1. Pliez votre jambe la plus forte. Appuyez-vous dessus pour basculer doucement sur le côté, afin de vous retrouver sur le ventre.
  2. Prenez appui sur vos avant-bras, pliez à nouveau votre "jambe forte" et amenez-la vers vos bras. Posez votre genou à terre, et gardez l'autre jambe tendue.
  3. Approchez-vous d’un fauteuil, d’une chaise, ou à défaut, d’un autre meuble solide (ex. : table) en vous glissant.
  4. Lorsque vous êtes près du meuble, repliez votre jambe tendue pour vous mettre à quatre pattes. Pour plus de stabilité, écartez les genoux.
  5. Mettez les deux mains sur le meuble. Prenez appui dessus pour vous relever doucement, en vous aidant de votre jambe forte.
  6. Une fois debout, tournez-vous et asseyez-vous.

Même si la chute vous semble sans conséquences dans l’immédiat, restez vigilant. En effet, des symptômes peuvent apparaître par la suite (douleurs, malaise, gonflement d’une articulation, etc.) Dans ce cas, consultez votre médecin traitant.

Et si je n’arrive pas à me relever ?

Tentez d’obtenir de l’aide, selon vos possibilités :

  • si vous disposez d’un système de téléassistance, appuyez sur le médaillon que vous portez (le service répond 24 heures sur 24) ;  
  • si vous avez un téléphone mobile sur vous, composez le 112 ; en l’absence de téléassistance et de portable, appelez à l’aide si vous croyez pouvoir être entendu. Vous pouvez aussi faire du bruit avec un objet, pour attirer l’attention ;  
  • s’il n’y a personne à proximité, essayez de vous glisser vers un téléphone fixe. Contactez soit le 15, soit un lieu où l’on peut vous répondre (domicile d’un proche, commerce dans le voisinage, etc.)
En attendant les secours, essayez de prendre la position qui vous semble la plus confortable. Si possible :
  • surélevez votre tête avec un coussin ou un vêtement ;  
  • recouvrez-vous d’un vêtement ou d’une couverture, pour rester au chaud ;  
  • bougez vos bras et vos jambes, afin de faciliter la circulation sanguine et d’éviter les raideurs.

Sources

Lien utile

Toutes nos actualités